Almost a Month in Goré!

This Post has been written by Katerina Struhova.  Cet article a été rédigé par Katerina Struhova.

(Pour la version Française voir ci- dessous)

It’s been almost a month since we started to work in Goré, small town near the boarders with Central African Republic. Time passes by very quickly when we have so many things to do! Thanks to the mapping activities we already went through almost every single road and path in the town and surrounding areas (both on map and in reality), visited lot of interesting places and talked to great number of people.

Of course mapping in such a place like Goré brings along some challenges – Chad has been adrifted by long term civil conflicts and the situation in Goré has been even more sensitive because of the influx of refugees from the Central African Republic. Therefore it was essential to start mapping in the field only after the conducting the series of proper sensibilization activities to introduce ourselves and the project to local population.

We were lucky, because all authorities showed great interest in the project. They gave us their permissions to map Goré and offered us their help if needed. This was the green light we were waiting for – finally we were able to star mapping in the field. Since that time we went almost every day to collect data in the terrain and we started to organize Mapping Parties for employees of Acra, World Food Program, Africare and other NGOs. Some of our trainees became real OSM geeks!🙂 We gave them all necessary support and they helped us with their contacts and knowledge of local environment to map places which would be accessible for us only with difficulties. Also our driver, Ernest, who already uses GPS as a professional helps us to take points of interests when we go mapping.

Also local people start to be used to our presence in the town. Children, who were a little bit surprised to see white people in the beginning of our stay, are now coming to shake our hands every time we meet and even the owner of the small restaurant with grilled meet knows us by name. Goré feels like a real home now🙂

 

Il y a déjà presque un mois que nous travaillons à Goré, petite ville proche de la frontière avec la RCA. Le temps passe si vite quand on a autant de choses à faire!  Grâce aux activités de cartographie, nous avons déjà presque finit toutes les routes et chemins de la ville et de ses alentours (sur la carte et dans la réalité aussi), visité beaucoup d’endroits intéressants et discuté avec de nombreuses personnes.

 

Bien sûr, la cartographie dans une petite ville comme Goré apporte son lot de défis – le Tchad a expérimenté des périodes longues de guerres civiles et la situation à Goré était d́́́’autant plus fragile à cause du grand nombre de réfugiés venant de République Centrafricaine. Pour cette raison, il était nécessaire de démarrer la collecte de données sur le terrain après avoir organisé des activités de sensibilisation auprès des autorités et population locales.

 

Nous avons eu de la chance, toutes les autorités se sont montrées très intéressées par le projet. Ils nous ont donné la permission de produire la carte de Goré et ils nous ont offert leur aide. Ce fut le feu vert tant attendu – finalement, on pouvait commencer à travailler sur le terrain. Depuis ce jour, nous sommes allés presque tous les jours collecter des données sur le terrain et on nous avons aussi commencé à organiser des Mapping Parties pour les employés d’Acra, du Programme d’Alimentation Mondiale, d’Africare et d’autres ONG. Quelques participants sont déjà devenus des geeks OSM!🙂 On leur a donnés tout le support nécessaire et ils nous ont aidés avec leurs connaissances du terrain et des locaux afin de pouvoir accéder à des endroits où il aurait été difficile d’aller sans eux. Et notre chauffeur Ernest qui maitrise déjà le GPS comme un professionnel nous aide aussi à marquer des points d’intérêts quand on part cartographier.

 

Les locaux commencent également à s’habituer à notre présence en ville. Des enfants, qui étaient étonnés de nous rencontrer au début, viennent maintenant nous serrer la main toutes les fois qu’on les rencontre et même le propriétaire du petit restaurant qui fait des grillades connait les noms de chacun. Goré est comme notre maison à présent:)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s