Maping party in Bujumbura

Mapping party à Bujumbura

Après l’arrivée de notre soutien technique Sébastien, il y a eu des évolutions du point de vue de l’organisation et du point de vue technique. Nous avons continué avec le mapping de la zone de Buterere avec l’usage des outils suivants : notamment les GPS, les Walking Papers, le Smart phone, les questionnaires d’enquêtes, etc… Sébastien nous a été d’une grande aide sur le terrain.

La semaine dernière, nous avons fait plusieurs présentations du projet auprès des partenaires. Sébastien a présenté le projet avec nous à la Direction Générale de la Protection Civile, qui coordonne la Plateforme Nationale de Réduction des Risques et Prévention des Catastrophes.

Nous avons fait une démonstration du Logiciel de cartographie (JOSM), afin de montrer l’objectif de faire une cartographie collaborative avec les logiciels Open source OpenStreetMap et SAHANA. La Direction Générale de la Protection Civile s’est montrée très intéressée et nous a proposé de former certains de ses agents.

Cette même semaine le jour de vendredi, suite à des contacts qui ont été menés au Comité National de Coordination des Aides (CNCA), qui est un membre de la plateforme SIG, l’équipe du Burundi à été invitée pour faire la présentation du projet.

Après cette présentation, ledit projet a intéressé beaucoup de gens qui participaient à cette réunion de la plateforme ce qui les a incité à poser des questions d’éclaircissement sur le projet.

Bien sûr que des réponses à ces questions ont été efficacement données par la volontaire Alexandra et Sébastien qui ont fait la présentation. A cette occasion, le président de la séance dans cette réunion a sollicité que le projet EUROSHA devienne membre de la plateforme SIG.

Samedi 24 Novembre avec l’association des Scouts du Burundi et l’association des Guides du Burundi, nous avons organisé notre 1ère Mapping party à Bujumbura au centre ville.

Image

Un effectif de 20 personnes dont 10 Scouts et 10 Guides ont participé aux activités de mapping. Nous les avons repartis en 4 groupes selon les carrés qu’on a organisé pour produire les Walking Papers et le nombre de GPS disponibles. Tous ces Scouts et Guides ont été intéressés par la manipulation des outils de mapping et ils ont demandé d’organiser d’autres activités de cartographies. Nous leur avons promis de faire des formations pour qu’à leur tour ils forment d’autres Scouts et Guides. Deux mappeurs indépendants qui résident à Bujumbura ont participé eux aussi aux activités de la mapping party

Après la mapping party, on s’est réuni autour de la table avec l’appui de Sébastien pour évaluer le déroulement de l’activité en soulevant ce qui a bien marché et ce qui n’a pas bien marché. D’une manière générale, la toute 1ère mapping party au centre-ville de Bujumbura a réussi presque à 80%, les 20% qui restent ont été relevés comme problèmes qui sont liés au manque d’internet et aux coupures d’électricité durant les activités.

Image

Mapping party in Bujumbura

Following the arrival of our technical support Sebastien, there has been evolution both from the organisational and technical point of view. We continued with the mapping of Buterere area using mapping tools such as GPS, Walking Paper, Smartphones, surveys etc. Sebastien has been very helpful for our field mapping.

Last week we gave various presentations of the project to partners. Sebastien and the Eurosha Burundi Team presented the project to the General Direction of the Civil Protection, which also coordinate the National Platform for Disaster Risk Reduction and Crisis Prevention.

We did a demonstration of the software used for editing mapping data (JOSM) with the aims to show how to create a collaborative map using software Open-source such as OpenStreetMap and SAHANA. The General Direction of the Civil Protection showed to be very interested and asked if we could train some member of their staff.

That same week, on Friday, thanks to the contact previously taken with the Comité National de Coordination des Aides (CNCA), we have been invited to take part in the meeting of the Platform SIG and to present our project.

The project attracted the attention of many people who attended the meeting and they were encouraged to ask clarifying questions about the project. The answer to these questions have been effectively given by the EUROSHA volunteer Alexandra and the HOT Coordinator Sebastien who made the presentation. On this occasion the chairman of the meeting proposed to the EUROSHA team to become a member of GIS plateform.

Saturday, 24th of November, together with the Scout of Burundi association and Girl Guide of Burundi we organised our first “Mapping Party” in downtown Bujumbura.

About 20 people, including 10 Scouts and 10 Guides, took part in our mapping activities. We were divided in 4 groups, each group had a GPS and was in charge of mapping a certain area previously defined according to walking papers’ grid.

Image

The participant were fascinated by the use of the mapping tools and asked to organize other mapping activities. We assured that we will provide further training so that in turn they can train other Scouts and Guides. Moreover, two independent mappers who live in Bujumbura also participated in the activities of the mapping party.

After the mapping party we had a debriefing with Sebastian to discuss about what has worked well and what did not. Generally speaking the mapping party was a success, we had just some problem related to the lack of internet connection and electricity cuts during the activities.

Image

Désiré  NDIHOKUBWAYO
EUROSHA Burundi, France Volontaire

Désiré

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s